N°32
 
L’herboristerie du Père Blaize à Marseille fête ses 200 ans !!!

Etes-vous déjà allé dans l’herboristerie du Père Blaize ?

Si oui, nous espérons que ces quelques lignes vous permettront de vous ré-imprégner de son ambiance.

Si non, gageons que vous ne tarderez pas à y aller !

Pour commencer, quatre raisons nous ont poussés à réaliser cet article sur l’herboristerie du Père Blaize :

  • La première est que l’herboristerie Blaize représente une véritable « institution » à Marseille, une référence en terme d’endroit incontournable en matière de produits de santé. Touristiquement parlant également : il faut aller chez le Père Blaize !

  • La deuxième est qu’une fois là-bas, nous sommes transportés des années en arrière : l’enseigne a gardé toute son authenticité et sa simplicité, bref de vraies valeurs,

  • La troisième est que le concept de se soigner bien, à partir de plantes, d’huiles essentielles et de produits naturels nous séduit pour les enfants (et pour nous aussi, parents !). On « consomme » mieux !

  • Et enfin, la quatrième raison pour nous de réaliser cet article, est que l’herboristerie Blaize, c’est avant tout une histoire de famille et chez tourismeenfamille, on aime cela !

Il nous semblait donc évident d’écrire quelques lignes sur ce lieu singulier. La chance est que nous avons rencontré Martine Bonnabel  Blaize, arrière arrière arrière petite fille du fameux Père Blaize. Et que cette dernière a répondu présent, avec enthousiasme et extrême gentillesse, à notre projet.

Chance pour nous de rencontrer une personnalité telle que Martine Bonnabel Blaize : dynamisme voire fougue, enthousiasme, passion et curiosité sont des qualificatifs qui lui reviennent …

Chance de l’avoir rencontrée à un énorme tournant de sa vie. Eh oui, l’aventure de l’herboristerie se termine pour la famille Blaize car pour la première fois, l’établissement passe dans les mains d’une personne complètement extérieure à la famille. Alors attention, pas n’importe quelle personne ! Un heureux « élu » par Martine Bonnabel Blaize, qu’elle appelle affectueusement son « fils botanique ». C’est une histoire de rencontre et une histoire de feeling …

Mais qui était donc le Père Blaize ???
Tout commence dans les Hautes Alpes au début du 19ème siècle. Toussaint Blaize guérit ses proches grâce aux plantes qui l’entourent. Il se marie et s’installe à Marseille rue Méolan, à la place de l’actuelle pharmacie. Il aide beaucoup les gens et les soigne. La réputation de sa bonté, et bien sûr de son efficacité, se répand très rapidement.

En fait, dans l’histoire de cette famille, chaque génération a apporté sa pierre à l’entreprise familiale. Pour le fondateur,  c’est sa bonté qui fait sa force.
Pour François Blaize, son fils, ce sera de se faire connaître et donc la communication. Il excelle en communication et va développer l’enseigne.

Puis, Paul, sera le premier à devenir diplômé en pharmacie en 1907. Il devient pharmacien et apporte le « sérieux » à l’herboristerie. A partir de sa génération, tous seront pharmaciens et herboristes.
Maxence, le père de Martine sera comme son aïeul le « Père Blaize »,  un homme bon. Il aidera et soignera partout autour de lui.

Martine, (ah enfin une fille !) elle, apporte le côté « recettes ». Elle lit beaucoup, voyage, s’informe des plantes d’ailleurs et de leurs vertus puis compose des recettes aux nombreuses vertus qu’elle teste sur elle-même avant. Et lorsque vous rencontrez cette femme, une force de la nature et une grande joie de vivre, vous ne pouvez qu’être convaincus de ces produits !

D’ailleurs, quand vous entrez dans l’herboristerie, il faut voir les gens défiler, chacun y allant de son petit malheur, de son petit bobo et attendant qu’une des personnes lui trouve le produit ou la potion miracle !

Mais quel secret s’est transmis de génération en génération, pour que le Père Blaize devienne presque une marque ?
Chaque génération a transmis son savoir faire à la suivante. Et on va vous révéler le secret que nous avons découvert en faisant cet article : c’est que justement, il n’y a pas de secrets de guérisseur ou d’herboriste qui se transmet ! Quelle déception ! Ce ne sont donc pas des sorciers ? Et non,  il n’y a pas de don, il s’agit d’un savoir faire qui se transmet de génération en génération.

Alors Martine, elle, elle est tombée dedans dès son plus jeune âge. Dès son plus jeune âge, elle a su qu’elle serait la première fille/femme à reprendre le flambeau. Lourde responsabilité non ?
Et c’est cette première femme qui a aujourd’hui la lourde responsabilité de « casser » la tradition familiale en vendant à un « estranger ».  Modernité oblige, son fils n’a pas souhaité reprendre et poursuivre l’histoire familiale. Il s’est épanoui dans une autre voie et modernité oblige, sa mère a respecté ce choix.

Mais alors comment se fait-il que cela soit aussi connu ????
Le père Blaize, c’est aussi une histoire de bouche à oreille : les gens viennent, sont soignés, donc convaincus. Non seulement ils reviennent mais ils en parlent autour d’eux. Et quand on ne se sent pas bien, il est légitime d’avoir envie 1) que l’on vous écoute et 2) que l’on vous soigne. Et c’est aussi la grande force de la pharmacie/herboristerie : ici, on vous écoute et on va tout faire pour vous soigner.

Aujourd’hui, 80% des personnes viennent dans la boutique pour l’herboristerie. Sans oublier qu’il y a une partie culinaire … environ 20% des demandes d’herboristerie concernent des épices ou autres plantes pour la cuisine. On est sûr de la qualité du produit en allant chez le Père Blaize.

Et qui sont ces clients ?
Parmi les clients, on retrouve bien évidemment les « vieux marseillais ». De plus, avec l’avènement du TGV, de nombreux parisiens « bobos » se sont installés à Marseille ou viennent à Marseille, ils fréquentent assidûment la boutique. Et enfin, il ne faut pas oublier les différentes communautés du Maghreb ou des Comores, très friandes des soins par les plantes …

Et si vous, vous ne connaissez pas encore, nous ne pouvons que vous donner le conseil d’y aller ! Et nous ne pouvions terminer cet article sans solliciter Martine Bonnabel Blaize de quelques conseils judicieux pour les familles :

La trousse de secours « famille » à avoir toujours sur soi en vacances !

  • Lavande (la vraie, sans camphre) contre les brûlures, l’herpès, les piqûres d’insectes, les piqures de méduses,

  • Helichryse : 10 gouttes dans une cuillère à soupe d’arnica, contre les ecchymoses et les traumatismes,

  • Huile végétale d’arnica : pour les massages,

  • Apis : dose de 30 ch et granules der 9ch pour les piqûres,

  • Arnica (dose de 30ch et granules de 9ch) pour les coups.

Contre le mal des transports !

  • Bonbon au gingembre pour les enfants,

  • 2 gouttes de gingembre sur un petit morceau de pain pour les adultes

Contre les poux !!!

  • En préventif : huile essentielle de lavande pure derrière les oreilles et la nuque,

  • Si présence de lentes : imprégner les cheveux d’huile de coco pendant une bonne heure couverte avec une serviette chaude puis shampooing avec 10 gouttes de lavande

Cette année, l’herboristerie Blaize fête donc ses 200 ans alors surveillez bien les actualités : entre une fête d’anniversaire bientôt organisée et la sortie d’un livre sur l’histoire de la famille écrit par Martine Bonnabel Blaize, les animations vont être riches ….

Pharmacie du Père Blaize : 4 et 6, rue Meolan 13001 Marseille (métro Noailles ou Vieux Port), ouverte en continu du mardi au samedi de 9h30 à 18h30.

www.pereblaize.fr



www.laprovence.com -Alphonse Daudet - La Provence en lama - Noel en Provence - Le ski en famille - La Patrouille de France - Les vendanges - Reims en famille - vêtements pour jumeaux - Famille plus
Location de jouets - Familytrip - Toulouse en famille - Marseille en famille - Arles en famille - l'huile d'olive - Nantes en famille - Les canadairs - Nice en famille - Les oursinades - Lyon en famille - Le pays des Ecrins